Algéria

Takfarinas

Takfarinas
ON TOUR
Takfarinas est un chanteur et musicien algérien de musique kabyle qui vit en France depuis 1980. Ses textes rendent hommage à la culture kabyle et amazighe, mais s’en échappent quelquefois pour aller vers des appels engagés qui constituent sa signature : un style nouveau qui s’appelle le yal. Il contribue à populariser la musique kabyle en Europe. Une musique qui incarne la joie de vivre ensemble et qui bannit le fanatisme et l’extrémisme !  

LIBÉRATION
La popularité de Takfarinas remonte à 1987, quand il jaillit sur la scène algérienne - alors emportée par la vague du raï oranais -, robuste comme Springsteen, bandeau au front à la David Knopfler, en cuir et strass façon Johnny et Elvis de Las Vegas, avec aussi quelques paillettes style Claude François, au milieu de danseuses. Takfarinas, Tak pour les admirateurs, tient un mandole électrifié à double manches et chante l'amour, la beauté féminine, thèmes peu courant dans la musique moderne kabyle. Son single Weytelhase s'est vendu à quelques millions d'exemplaires.

LE MONDE
Takfarinas, rénovateur de la chanson kabyle depuis ses premiers essais dans un studio d'enregistrement à Alger en 1976, aime la danse, les paillettes et la fête, mais cette légèreté apparente cache une conscience aigüe.

RADIO NOVA
Dans Néo Géo, Bintou Simpore recevait le musicien kabyle Takfarinas créateur de la musique «Yal» accompagné de son mandole électrique à deux manches. C'est en podcast : http://j.mp/2kjU0GG


ENG: Takfarinas is an Algerian singer and musician of Kabyle music who has lived in France since 1980. His texts pay homage to the Kabyle and Amazigh culture, but sometimes escape from it to go towards engaged calls which constitute his signature: a new style which is called the yal. He contributed to popularizing Kabyle music in Europe. A music that embodies the joy of living together and banishes fanaticism and extremism.

ES: Takfarinas es un cantante y músico argelino de música cabila que vive en Francia desde 1980. Sus letras rinden un homenaje a la cultura cabila y amazigh, pero a veces se aleja de ella para dirigirse hacia un ritmo comprometido que constituye su firma: un nuevo estilo llamado el yal. Contribuye a popularizar la música cabileña en Europa. Una música que encarna la alegría de vivir juntos y que se posiciona en contra del fanatismo y el extremismo. 


galerie photoS

galerie vidéos